•  

     

    Gel d’aloès en application topique

     

    Efficacité possible Brûlures. Les auteurs d’une méta-analyse publiée en 2007 (4 études cliniques, 371 sujets en tout) concluent que l’application externe d’aloès peut être utile pour accélérer la guérison de brûlures au 1er et 2e degré. Ils soulignent cependant que les données ne sont pas assez homogènes pour établir un protocole de traitement efficace.

    Deux essais cliniques comparatifs ont été publiés après cette méta-analyse. Dans un cas, une crème contenant un extrait sec de gel d’aloès a réduit légèrement le temps de guérison de brûlures au 2e degré, par rapport à une crème contenant de la sulfadiazine d’argent. Dans l’autre, un gel d’aloès a été plus efficace qu’un gel placebo, mais moins qu’une crème contenant 1 % de cortisone pour traiter un coup de soleil provoqué de façon expérimentale.

    Efficacité possible Lichen plan. Il s’agit d’une maladie auto-immune qui se manifeste par des lésions sur la peau et les muqueuses. Au cours de 3 essais (152 sujets en tout), un gel à base d’aloès a été plus efficace qu’un placebo pour réduire les symptômes des participants.

    Efficacité incertaine Herpès génital. Deux essais cliniques à double insu ont été menés par la même équipe de chercheurs auprès de 180 hommes souffrant d'herpès génital. Une crème contenant 0,5 % d’un extrait d’aloès a été nettement plus efficace que le placebo pour favoriser la guérison des lésions causées par cette infection virale, mais la qualité méthodologique de ces essais laisse à désirer.

    Efficacité incertaine Psoriasis. Deux essais menés en 1996 et en 2005 ont donné des résultats contradictoires lorsqu’on a comparé les effets d’une crème à base d’aloès et d’une crème placebo. Une étude comparative plus récente (2010) a porté sur 80 sujets souffrant de psoriasis léger à modéré. Une crème contenant 70 % d’aloès a été un peu plus efficace qu’une crème contenant 0,1 % de triamcinolone acétonide, un traitement classique, pour réduire la gravité des lésions. La qualité de vie des participants s’est améliorée de façon similaire dans les 2 groupes.

    Efficacité incertaine Autres lésions, infections et inflammations de la peau. Bien que le gel d'aloès jouisse d'une excellente réputation quant à ses vertus dermatologiques, on dispose de très peu de résultats cliniques probants et homogènes. Au cours d’études préliminaires, pas toujours de bonne qualité méthodologique, l’aloès s’est révélé utile pour traiter :
    - la parakératose séborrhéique (inflammation du cuir chevelu aussi appelée « chapeau »);
    - les aphtes;
    - des lésions cutanées causées par exposition professionnelle ou de façon expérimentale;
    - la gale;
    - la douleur et la cicatrisation après une hémorroïdectomie.

    Plaque dentaire et gingivite. Un dentifrice contenant de l’aloès utilisé durant 30 jours n’a pas eu plus d’effets sur la plaque dentaire et la gingivite qu’un dentifrice fluoré ordinaire.

    Dermite causée par la radiothérapie. À la suite de rapports médicaux positifs datant des années 1930, de nombreux experts ont pris l'habitude de recommander le gel d'aloès pour prévenir la dermite causée par la radiothérapie. Cependant, les résultats d’essais cliniques plus récents ont été décevants. Certains auteurs de synthèses publiées en 2004 et 2005 soutiennent que l’aloès est possiblement bénéfique et inoffensif dans ce contexte, tandis que d’autres concluent plutôt à son inutilité. Tous s’entendent cependant sur le fait que des études de meilleure qualité et de plus grande envergure sont nécessaires.

    Au cours d’un essai paru en 2007, on a comparé l’effet d’un gel d’aloès à celui d’une crème expérimentale (à base de phospholipides anioniques) auprès de 45 enfants souffrant d’une dermite causée par un traitement de radiothérapie. Le gel d’aloès a été moins efficace que la crème expérimentale.

    Par ailleurs, la prise d’un gel d’aloès par voie interne n’a pas été plus efficace qu’un placebo pour réduire la mucosite causée par les traitements de radiothérapie chez des sujets cancéreux. La mucosite est une inflammation des muqueuses de la bouche et de la gorge fréquemment associée aux traitements de radiothérapie et de chimiothérapie. Elle est souvent résistante aux traitements classiques.

    Gel d’aloès par voie orale

    Efficacité incertaine Diabète. On compte l'aloès parmi les plantes auxquelles la médecine traditionnelle indienne (ayurveda) attribue des propriétés hypoglycémiantes ou antidiabétiques. Il existe un usage médicinal traditionnel similaire au Mexique et en médecine traditionnelle arabe. Une synthèse publiée en 2010 fait état de données prometteuses. Cinq des 7 études cliniques scrutées indiquent que le gel d’aloès peut réduire le taux de sucre dans le sang de patients souffrant de diabète ou de prédiabète. Mais les auteurs soulignent que les études manquent de solidité et que, par exemple, une étude de grande envergure souffre de failles méthodologiques importantes

    Au cours de plusieurs de ces essais, on a aussi vérifié l’effet de l’aloès sur les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins. Les résultats sont contradictoires à ce chapitre.

    Divers. En raison de l’effet émollient du gel, les chercheurs l’ont expérimenté par voie orale auprès de patients souffrant de maladies intestinales. Un essai à double insu avec placebo a été mené auprès de 44 patients atteints de colite ulcéreuse légère à modérée. Les résultats indiquent que l’ingestion de 200 ml de gel d’aloès par jour pendant 4 semaines a été plus efficace que le placebo pour améliorer l’état des patients. Une étude auprès de sujets réfractaires au traitement habituel du syndrome de l’intestin irritable n’a cependant pas été concluante.


    votre commentaire
  •  Faites-vous cette erreur quand vous consommez les produits à base d’Aloe Vera ?

    A ne pas confondre avec l?agave

     

    Effectivement les compléments alimentaires à base d’Aloe Vera sont proposés par beaucoup d’entrepreneurs et il est très difficile de faire la différence entre un produit naturel de qualité et un autre ou l’ingrédient majoritaire est l’eau en mélange avec de la poudre ainsi que d’autre produits chimiques. Dans d’autres cas les feuilles sont broyées et pasteurisée (comme le lait) pour obtenir ce l’on appelle un « jus ».

    Le gel d’Aloe Vera à l’état naturel et sans transformation qui contient bien les éléments essentiels mentionnés ci-dessus, peut jouer un rôle majeur pour votre santé et pour le bon fonctionnement de votre organisme, à condition de le consommer régulièrement en complément alimentaire sous forme de buvable, tout en s’assurant qu’il s’agit bien d’un produit naturel cru.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires