•  Les rapports avec la médecine officielle

     

    Les rapports avec la médecine


    Le livre "La guérison silencieuse", une étude moderne et scientifique sur l'Aloe Vera menée aux Etats-Unis par le docteur Bill Coats, disponible aussi en Italie, a tracé une longue liste de maladies pour lesquelles l'Aloès s'est démontrée efficace. Toutefois l'utilisation de l'Aloès dans la médecine occidentale, pour la prévention et le traitement des maladies dégénératives, est encore au commencement. Cela est dû au fait que les expérimentations faites jusqu'à ce moment n'ont été appliquées qu'en laboratoire à des cobayes, et au fait que les protocoles médicaux pour tester la validité d'un nouveau produit sont longs et très compliqués. En effet il faut des années pour passer de l'expérimentation en laboratoire à celle sur les êtres humains, et seulement à la fin de cette ultérieure phase on peut accorder l'autorisation à produire de nouveaux traitements médicaux qui contiennent un nouveau composant.


    Dans les protocoles de recherche les résultats sont de toute façon bien encourageants.
    Il y a de très nombreux clairs témoignages sur l'efficacité de l'Aloès dans la lutte aux maladies, un lutte qui s'accomplit de façon naturelle, en purifiant en profondeur l'organisme et en stimulant une réponse très forte du système immunitaire. Beaucoup de ces témoignages viennent directement de l'expérience de Père Romano Zago, qui a le mérite d'avoir recueilli et divulgué en Occident ce remède très ancien, déjà connu par nos ancêtres et par les gens du peuple qui ont toujours utilisé des remèdes naturels. Les fonctions très importantes de l'acemannane, présent en grande concentration dans l'Aloe Vera, ont été démontrées officiellement par de nombreuses études internationales. De nos jours, la FDA (Food and Drug Administration) est en train de tester les effets de l'Aloès sur le virus du SIDA.


    De toute manière on a certifié les trois actions principales de l'Aloès: une action oncostatique anti-prolifération; une action de stimulation du système immunitaire; une action anti-oxygène. Les plus récents faits acquis et scientifiquement incontestables à ce sujet confirment l'exceptionnelle concentration dans l'Aloès de substances capables de stimuler l'organisme à répondre d'une façon extraordinairement positive au maladies même graves, une réponse tout à fait naturelle et durable.


    votre commentaire
  • Les propriétés de cette plante

     

    Les propriétés de cette plante


    Comment se fait-il que l'Aloe Vera, cette plante que pratiquement toutes les plus grandes civilisations ont exaltée comme formidable guérisseuse, est si efficace? et, surtout, ce pouvoir de guérison, qui est à la base du remède de Père Romano Zago, correspond-t-il à la vérité? Voyons une synthèse de ce que nous disent la chimie et la médecine sur les réelles qualités de cette plante.
    On l'a longtemps utilisée en poudre, que l'on pouvait obtenir de la déshydratation des feuilles (une méthode utilisée encore aujourd'hui aux Antilles et en nombreux pays du tiers monde), mais l'efficacité des propriétés de l'Aloès est exaltée surtout sous forme de gel, qu'on obtient par incision des feuilles et qui est très riche en principes actifs.
    La sève incolore de la partie interne, du "coeur" de cette plante, a des propriétés astringentes, bactéricides, cicatrisantes, anti-inflammatoires, virulicides.
    Ces qualités de la sève de l'Aloès sont dûes à la présence de certaines substances qui agissent en synergie en obtenant ainsi les nombreux effets bénéfiques déjà décrits.


    En particulier, l'Aloès est riche en vitamines A, C, E et presque toutes les vitamines du groupe B. Ces vitamines exercent une action antioxygène, en éliminant les radicaux libres et en contrastant ainsi le vieillissement des cellules. Surtout la vitamine A exerce une fonction très importante qui est celle de renforcer la défence du système immunitaire. C'est une des propriétés fondamentales de l'Aloès, puisqu'elle renforce la muqueuse, et cela permet aux enzymes de mieux retenir, attaquer et détruire les germes, tandis que de les laisser filtrer dans l'organisme.
    Mais surtout dans cette plante on retrouve une grande quantité d'acides aminés: alanine, arginine, acide aspartique, acide glutamique, glycine, histidine, lysine, méthionine, proline, sérine, tyrosine, tous très important dans la formation des protéines, surtout la lysine, l'arginine et la méthionine que l'Aloès contient en grande concentration.


    On retrouve aussi dans l'Aloès une grande variété de minéraux (pour chaque litre de jus d'Aloès: calcium 18,6 mg – carbonate de potassium 31,4 mg – fer 44 mg – manganèse 4,5 mg – magnésium 3,1 mg – sodium 12,7 mg – zinc 1,7 mg). Parmi ces minéraux, le calcium, le fer, le phosphore et le potassium aident à préserver les os, les muscles et le système nerveux.


    On retrouve en outre un nombre considérable d'enzymes (aliase, alcalinase, phosphatase, amylase, carboxy-peptidase, catalase, cellulase, lipase et peroxydase) qui agissent dans les procès de digestion, en accélérant le métabolisme et donc en aidant l'élimination de toxines, cholestérol et obésité.
    En plus, dans l'Aloe Vera on retrouve des complèxes anthraquinoniques (aloe-hémodim, acide aloétique, aloïne, anthracine, anthranole, barbaloïne, acide chrysophanique, huile éthéré, ester d'acide cinnamique, isobarbaloïne et résistanole) qui ont une action analgésique et anti-inflammatoire pour les douleurs de la colonne vertébrale et pour les douleurs en général.

     

    Enfin, l'Aloès contient des stéroïdes (elle fournit 4 principaux stéroïdes des plantes: cholestérol, campestérol, lupéol et bêta-systostérol, qui sont des agents anti-inflammatoires; le lupéol possède en outre des propriétés antiseptiques et analgésiques), des sucres (mono- et polysaccharides) qui ont une action anti-inflammatoire, l'acemannane qui renforce le système immunitaire contre les virus, les bactéries et la pollution de l'environnement, les saponines qui ont une action antiseptique et purifiante, des hormones (auxine et gibbérelline) qui ont une action cicatrisante et anti-inflammatoire, des principes actifs phytothérapiques, tels que la lignine, qui facilitent le gel à pénétrer, hydrater et nourrir la peau en profondeur.
    Les études plus récentes ont démontré la présence de l'acemannane dans l'Aloe Vera. Il s'agit d'une macromolécule polymère, soluble dans l'eau, qui augmente la production dans l'organisme des macrophages, éléments importants dans la lutte contre les formations tumorales. En effet cette substance a une action purifiante et immunostimulante, en fortifiant au maximum les défences du système immunitaire de notre organisme. Cette substance possède en plus des propriétés germicides, bactéricides et anti-fongiques.

     


    Dans le passé la consommation du gel d'Aloès était beaucoup plus difficile et limitée, parce que son oxydation, et donc la perte de ses propriétés médicinales, advient assez rapidement. Aujourd'hui on peut le "stabiliser" par une méthode naturelle de stabilisation à froid qui permet de conserver au maximum ses valeurs nutritives et ses principes actifs. Dans cette méthode on utilise des conservateurs naturels et antioxygènes qui en conserve aussi la couleur et la saveur.
    Grâce à ces nombreuses propriétés l'Aloès est capable d'avoir des importantes actions purifiantes, vivifiantes et tonifiantes sur l'organisme humain.
    Pour ce qui concerne les maladies graves, il y a des nombreux témoignages qui mentionnent un effet formidable de purification du sang et de régénération des cellules, ainsi que de défense immunitaire fortifiée contre les métastases. La médecine officielle n'a pas encore donné des réponses définitives, mais l'on peut affirmer que l'Aloès est un véritable traitement naturel qui possède des agents très puissants qui luttent contre l'action dégénérative du mal. Ce n'est pas donc une "potion magique" ou mystérieuse, mais plutôt un concentré de défences immunitaires et de propriétés rafraîchissantes et régénératives contenues dans une plante toute simple.


    votre commentaire